Top 5 des astuces pour ne pas payer la franchise « sanglier » à son assurance

Faut bien se défendre, depuis quand on paye pour les autres ?

Le coup de la franchise de 500 € pour avoir heurté un sanglier passe très mal auprès des automobilistes, ce qui est entièrement compréhensible. Pourquoi avoir une assurance si en cas d’imprévu indépendant de nous-même on doit passer à la caisse ?


« Je ne veux pas payer ma franchise pour un sanglier »


La chasse est ouverte !


Voici donc 5 astuces pour ne pas payer la franchise de 500 euros qui vous sera demandée en cas d’accident avec votre voiture et un sanglier :


1/Comme le montrait LCI à son JT, il faut rouler trèèès doucement…

Prévoyez 3/4 heures d’avance pour se rendre au bureau le matin.

Le soir ce n’est pas un problème, on est pas pressé

2/Comme tout peut arriver et qu’on est jamais assez prudent, équipez immédiatement votre voiture d’un pare-buffle.

Tant pis si en renversant un passant vous le tuez d’un coup en lui brisant la cage thoracique ! (une voiture « classique » récente lui aurait causé une blessure sans gravité)

3/Gardez un œil dans le rétro ! Un coup de frein afin de sauver la vie d’une bête ça peut sacrifier la vôtre et plier 10 tonnes de tôle avec les 7 voitures qui vont vous emboutir…

4/Et pourquoi pas un peu de musique pour tout le monde ? Ben oui, utilisez votre klaxon pour faire fuir les méchants sangliers !

5/Enfin, vous n’avez plus de solution, la fin approche ? Préférez le fossé au sanglier. C’est plus écolo et puis n’oubliez pas que les assureurs manquent d’argent. Pensez à eux. Eux, ils ne vous on pas oublié cet été avec la mise en place d’une franchise de 500 euros pour tout accroc avec un sanglier !

Une idée pour compléter le top ? A vos claviers !


Source: abcmoteur.fr

0 vue

FJM FINANCES

128 rue de la Boétie

75008 Paris

Téléphone: 01 88 32 75 64

Email : contact@superbonplan.fr
N°RCS Paris : 838 114 981

N°ORIAS : 18002366

CNIL: 2188176 v 0

Assurance responsabilité civile et garantie financière souscrites auprès de BEAZLEY pour un montant de 150 000 euros

messenger.jpg

© 2019 FJM FINANCES